Où assister à une course de chevaux traditionnelle en Mongolie pendant le festival Naadam ?

Si vous avez toujours rêvé de vivre une expérience unique, loin des sentiers battus, un voyage en Mongolie s’impose. Ce pays d’Asie centrale, connu pour ses steppes sans fin et ses cavaliers aguerris, est le lieu idéal pour assister à des courses de chevaux traditionnelles lors du célèbre festival Naadam. Mais comment se rendre là-bas et où exactement assister à ces compétitions équestres ? Voici quelques pistes pour préparer votre aventure mongole.

À Oulan-Bator, entre modernité et traditions

Oulan-Bator, la capitale de la Mongolie, est une ville qui mêle modernité et traditions, un lieu qui vaut le détour lors de votre voyage. C’est ici que commence le festival Naadam, une grande fête célébrée chaque année du 11 au 13 juillet. Durant le premier jour, la ville est en effervescence : les habitants revêtent leurs plus beaux costumes traditionnels et se rendent au stade national pour le défilé d’ouverture. C’est également ici que vous pourrez assister aux premières épreuves de tir à l’arc et de lutte, deux disciplines phares de la fête.

A lire également : Comment découvrir les vins et fromages de la région de la Bourgogne, France ?

Oulan-Bator est probablement le lieu le plus accessible pour assister à un spectacle de chevaux pendant le festival Naadam. Des courses sont organisées aux alentours de la ville, notamment dans le quartier de Khui Doloon Khudag, à environ une heure de route du centre-ville. Pendant le festival, des navettes vous y emmènent pour pouvoir profiter du spectacle sans avoir à vous soucier du transport.

Dans les yourtes de la steppe mongole

La Mongolie, ce n’est pas seulement la ville d’Oulan-Bator. C’est aussi et surtout de vastes étendues de steppes, où les Mongols vivent dans des yourtes, ces habitations traditionnelles que l’on peut apercevoir au détour d’une route. Si vous avez envie de vivre une expérience authentiquement mongole, pourquoi ne pas vous rendre directement dans les steppes pour assister à une course de chevaux pendant le festival Naadam ?

A lire également : Quels sont les lieux incontournables pour une expérience de plongée avec les requins en Australie ?

Ces courses, organisées par les habitants des steppes, sont différentes de celles que vous pourrez voir à Oulan-Bator. Ici, pas de foule ni d’infrastructures modernes : seulement des chevaux, des jockeys et la beauté de la nature mongole. C’est une expérience unique, qui vous permettra de découvrir la culture mongole de manière plus intime.

Sur la route du désert de Gobi

Le désert de Gobi est l’un des plus grands déserts d’Asie. C’est aussi un lieu de prédilection pour les amateurs de chevaux mongols. Chaque année, des courses sont organisées dans le désert pendant le festival Naadam. Ces courses sont différentes de celles que vous pouvez voir à Oulan-Bator ou dans les steppes : ici, les chevaux sont plus robustes, habitués à la rudesse du climat et du relief.

Pour vous rendre dans le désert de Gobi, vous devrez emprunter la fameuse route du Gobi. C’est un voyage en soi, qui vous permettra de traverser des paysages à couper le souffle. N’oubliez pas de faire une halte au monastère d’Erdene Zuu, le plus ancien monastère bouddhiste de Mongolie, avant de reprendre votre route vers le sud.

Découvrir la Mongolie à cheval

Enfin, si vous êtes un cavalier aguerri, pourquoi ne pas découvrir la Mongolie à cheval ? Plusieurs agences de voyage proposent des circuits équestres, qui vous permettront de parcourir le pays au rythme des sabots. Ces voyages, généralement organisés en juillet pour coïncider avec le festival Naadam, sont une occasion unique de découvrir la Mongolie de l’intérieur.

Au cours de votre périple, vous pourrez assister à de nombreuses courses de chevaux, que ce soit dans la steppe, dans le désert de Gobi ou à Oulan-Bator. Vous aurez également l’occasion de rencontrer des éleveurs de chevaux mongols et de partager un déjeuner avec eux dans leur yourte. Une expérience inoubliable pour tout amoureux des chevaux.

Le Naadam, un festival à ne pas manquer

Pour conclure, le festival Naadam est un événement à ne pas manquer si vous voyagez en Mongolie en juillet. Que vous choisissiez de rester à Oulan-Bator, de vous aventurer dans les steppes ou de prendre la route du désert de Gobi, vous aurez de nombreuses occasions d’assister à des courses de chevaux. C’est une expérience unique, qui vous permettra de découvrir la culture mongole de manière authentique et de vivre des moments inoubliables.

Célébration du Naadam dans la vallée d’Orkhon

La vallée d’Orkhon est un autre lieu privilégié pour célébrer le Naadam en Mongolie. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce site naturel est réputé pour ses paysages grandioses, ses rivières serpentines et ses vestiges de l’époque de Gengis Khan. Elle est également célèbre pour sa richesse équestre et ses compétitions de haut niveau durant le festival Naadam.

Durant le festival, des courses de chevaux sont organisées à travers la vallée. Les jockeys, souvent de jeunes garçons, montent à cheval sur plusieurs kilomètres dans une épreuve de résistance et de rapidité. Ces courses sont un spectacle à part entière, donnant à voir le lien fort entre les Mongols et leurs chevaux.

Outre les courses de chevaux, vous pourrez profiter de votre séjour dans la vallée d’Orkhon pour découvrir le patrimoine culturel et naturel de la région. Visitez le monastère d’Erdene Zuu, explorez le parc national d’Orkhon et passez une nuit sous tente en camp de yourtes. Vous pourrez également déguster un déjeuner ou un dîner traditionnel mongol, à base de viande de mouton et de produits laitiers.

Profiter du Naadam au lac Ugii et au volcan Khorgo

Le lac Ugii et le volcan Khorgo sont deux autres sites d’exception où vous pouvez profiter de la fête du Naadam. Situé dans la province d’Arkhangai, le lac Ugii est un véritable havre de paix. Lors du festival, des courses de chevaux sont organisées sur les rives du lac. Vous pourrez également essayer le tir à l’arc ou assister à des combats de lutte, autres disciplines phares du Naadam.

De son côté, le volcan Khorgo, situé dans la province de l’Arkhangai, offre un cadre unique pour vivre le Naadam. Ici, les courses de chevaux se déroulent dans un paysage spectaculaire, entre les dunes de sable noir et le cratère du volcan. C’est une expérience inoubliable, qui vous permettra de découvrir la culture mongole dans toute sa diversité.

Conclusion : Le Naadam, une immersion au cœur de la Mongolie

En conclusion, le festival du Naadam en Mongolie offre une occasion unique de découvrir la culture et les traditions mongoles. Que vous choisissiez de vivre cet événement à Oulan-Bator, dans la vallée d’Orkhon, au lac Ugii, au volcan Khorgo ou dans le désert de Gobi, vous serez immergé au cœur de la Mongolie authentique.

Les courses de chevaux, le tir à l’arc et les combats de lutte sont autant de moments forts qui rythment cette célébration. Le Naadam est également l’occasion de déguster des spécialités culinaires locales, de visiter des sites historiques et naturels d’exception et de faire des rencontres inoubliables.

Voyager en Mongolie lors du festival Naadam, c’est vivre une expérience hors du commun, à la rencontre d’un peuple et d’une culture fascinants. Préparez-vous à des moments inoubliables, à la découverte d’un pays qui a su préserver ses traditions tout en s’ouvrant sur le monde.